La grêle nous est tombée sur la tête

A Shimla, la grêle nous est tombée sur la tête… Et pas qu’un peu. Des grelons gros comme des noix. Et la grêle sur la tête, ça fait mal. Heureusement pour nous, British Airways a perdu le sac de Seb, Seb n’avait pas sa veste imperméable, on a dû lui acheter un parapluie, le parapluie a protégé nos têtes de la grêle… Merci British Airways !

Free Tibet

Le lendemain, avant de quitter Shimla, sous un soleil éclatant, nous décidons de faire une petite promenade à la recherche d’une certaine “truite au beurre” que nous conseille notre super guide de voyage. Truite que l’on n’a jamais trouvée, mais chemin faisant nous tombons sur une trentaine de tibétains. Intrigués, nous leur demandons des infos, et ils nous expliquent que la flamme olympique est à Delhi, et qu’ils ont l’intention de manifester à l’encontre des jeux olympiques en Chine et le non-respect des droits de l’homme au Tibet.

Le départ de la marche de protestation est prévu à 13h30. L’occasion est trop belle, nous courons à Shimla chercher la caméra, nous courons rejoindre la manif, et arrivons juste à temps… Pour courir de nouveau avec les jeunes tibétains ! Ceux-ci parcourent une distance de plus de 3 kilomètres avec leur propre flamme… Pas facile pour nous de garder la cadence, avec déjà au moins 7 kilomètres dans les pattes et 2 biscuits secs dans le ventre !

free tibet

Les tibétains nous font participer, prennent soin de nous et nous emmènent sur les motos pour que l’on puisse filmer et prendre des photos. Les jeunes scandent des slogans comme “free tibet” ou “ONU où es-tu ?”…

Un vrai moment d’émotion.

Pour en savoir plus, lisez notre reportage Free Tibet.

Idyllique Tattapani

Deux jours de pur bonheur…

Tattapani, petit village niché au creux des montagnes, en bord de rivière, où jaillit une source d’eau chaude à 70 degrés.
Notre charmante guesthouse, les pieds dans l’eau, à la cuisine (pseudo) italienne qui réconforte nos estomacs, possède ses propres thermes… Du pur bonheur on vous dit !
C’est un endroit sacré pour les hindous et toute la journée défilent hommes, femmes et enfants venus faire leurs ablutions rituelles dans l’eau sulfureuse.
Notre programme : après-midi au soleil les fesses dans l’eau mi-chaude mi-glacée, thermes naturels au clair de lune, bien manger, se reposer, et pour terminer avec un peu de sensations, descente de la rivière en rafting… Pour les sensations fortes, faudra repasser mais à défaut nous avons découvert un paysage magnifique, un paon dans les arbres et des chauves-souris géantes accrochées en plein jour aux branches tels de gros fruits bien murs…

Bus local

Difficile de quitter Tattapani ! 6h30 du matin, c’est parti pour 140 km en direction de Mandi en bus de local sur des routes de montagnes… Une expérience à vivre (ou pas) !
Après trois bus et environ dix heures de trajet, nous arrivons à Rewalsar Lake.

Tourne en rond, tourne en rond

Le lac de Rewalsar, c’est un lieu sacré pour bouddhistes, hindous et sikhs. C’est un village aux dizaines de temples de religions en tout genre et les croyants viennent du monde entier pour tourner en rond autour du lac en priant pendant des heures et des heures.
Le lac étant sacré, on lui jette des offrandes, et c’est la nature qui en profite… Spectacle incroyable que ces ENORMES poissons en train de se battre pour manger des biscuits au citron. Les singes aussi sont de la partie, et l’un d’eux a même volé le sac de biscuits des mains de Seb…!

D’après notre super guide (toujours lui), une petite promenade pénible mais d’une demi-heure seulement mène jusqu’à une grotte où se trouve la statue d’un bouddha… Sauf que nous, pas doués comme on est, on est parti sur la mauvaise colline, et quand après deux heures de marche nous sommes enfin arrivés à destination, nous avons mis à peu près le même temps à trouver la fameuse grotte… Qui était cachée dans une maison… Résultat : 4 heures de balade et 700 m de dénivelé cumulé… On ne se refait pas.

Le soir venu, pour notre salut, nous avons dormi chez les moines.

Naggar, où sont les indiens ?

Nous voici à Naggar, charmant village blotti au coeur de la montagne. Mais où sont les indiens ? Ici, têtes d’occidentaux à perte de vue…

La suite des aventures…

Si vous avez manqué le début du tour du monde

Laisser un commentaire